.
-

Florida Blanca ou Floridablanca (José Moñino, comte de), célèbre homme d'Etat espagnol, né à Murcie en 1728, mort à Séville le 20 novembre 1808. Issu d'une famille noble, mais peu fortunée, il se fit avocat et acquit rapidement une renommée telle qu'il fut nommé fiscal au tribunal du conseil de Castille. Auteur du rapport concluant à l'expulsion des jésuites (1767), il fut plus tard chargé d'une mission à cet égard auprès du pape Clément XIV (1772) et s'en acquitta d'une façon supérieure, ce qui lui valut le titre de comte. Le 19 février 1777, il remplaça le marquis d'Esquilache à la tête du ministère (L'Espagne au XVIIIe siècle)
-
Floridablanca.
Floridablanca.

Rarement l'Espagne eut un chef de gouvernement de cette valeur. A l'intérieur, Florida-Blanca créa des routes et des canaux, protégea l'agriculture et développa le commerce par l'établissement de la Banque nationale, encouragea efficacement les sciences et les lettres, et fit sentir dans toutes les branches de l'administration l'ascendant de son génie. A l'extérieur, il resserra les liens avec le Portugal, conclut un traité de commerce avec le sultan et un traité politique avec HyderAli contre les entreprises éventuelles de l'Angleterre, et dans la guerre qu'il soutint pendant cinq ans contre cette puissance, il fit preuve des plus hautes qualités. Il bombarda Alger, réprima la piraterie et établit la liberté de commerce avec l'Amérique.

Charles III le maintint au pouvoir jusqu'à la fin de son règne, et sous son successeur il y resta encore trois ans. Disgracié ensuite et interné à Pampelune (1792), puis remis en liberté, il fut mis à la tête de la junte centrale de gouvernement dès l'invasion napoléonienne, mais mourut peu de temps après. Ses écrits politiques et autres furent réunis dans le t. LIX de la Biblioteca de Rivadeneyra (1867), par les soins d'Antonio Ferrer del Rio. (G. P-t).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.