.
-

Flatters

Paul François Xavier Flatters est un officier et explorateur né à Laval le 16 septembre 1839, mort au Sahara le 16 février 1881. Sous-lieutenant d'infanterie en 1853, nommé lieutenant en 1855 sous les murs de Sébastopol, capitaine en 1864, chef de bataillon en 1871, il fit presque toute sa carrière en Algérie, où il fut longtemps employé dans les bureaux arabes. Promu lieutenant-colonel le 3 mai 1879, il venait de rentrer en France lorsque le gouvernement l'appela à faire partie de la commission supérieure qui étudiait les moyens de relier l'Algérie au Soudan par une voie ferrée. Au mois de novembre de la même année, on le renvoyait en Afrique pour entreprendre une exploration qui devait rendre son nom célèbre. Il était chargé de reconnaître la route qu'il avait indiquée lui-même comme la plus propice à l'établissement du chemin de fer projeté. 

Parti d'Ouargla (Nord du Sahara algérien) le 5 mars 1880, avec trente-neuf personnes, il se met en marche vers le Sud en remontant la vallée de l'Igharghar par Aïn-Baïba, El-Bïodh et Timassinin. Arrivé à ce dernier point, il oblique au Sud-Est, par la vallée des Ighargharen et vient camper le 16 avril sur les bords du lac Menghough, à la lisière du pays des Touareg Azdjer. Là le manque de vivres et les dispositions peu rassurantes des indigènes l'obligent à rebrousser chemin. Le 17 mai il rentre à Ouargla, n'ayant rempli que la première partie de son programme, mais ramenant tout son monde et rapportant des renseignements précieux sur le pays parcouru. Il organise aussitôt une nouvelle expédition. Celle-ci, forte de 93 hommes, quitte Ouargla le 4 décembre 1880 et s'achemine vers le Sud par une route située à l'Ouest de la précédente (L'exploration de l'Afrique). 

La caravane remonte d'abord l'oued Mia jusqu'à Inifel, puis l'oued Insokki jusqu'au puits de ce nom. Elle se porte ensuite au Sud-Est par Messeguem en contournant le plateau de Tademaït, et rejoint la haute vallée de l'Igharghar à Amguid. De là, elle continue sa route par la sebkha d'Amadghar, se dirigeant sur Asiou, point important du Sahara central, d'où Flatters espère déboucher sans difficulté sur le Soudan. Le 16 février 1881 elle s'arrête à Bir-et-Gharama, à 200 km environ au Nord d'Asiou. Un guet-apens l'y attendait. Avant même que l'expédition eût quitté Ouargla, les Touareg Hoggar, les Ouled-Sidi-Cheikh et les Senoussya, avertis de son itinéraire, avaient comploté de la détruire dès qu'elle serait engagée dans l'intérieur. A cet effet, 600 hommes des trois tribus étaient venus s'embusquer près de Bir-el-Gharama. Les guides de la mission pactisaient avec eux. A peine arrivé au campement, Flatters est attiré, sous un prétexte, dans un ravin du voisinage avec ses principaux compagnons. Les Touareg fondent sur lui et le massacrent ainsi que le capitaine Masson, les ingénieurs Roche et Béringer, le docteur Guiard, le maréchal des logis Dennery et une vingtaine d'hommes de l'escorte. 

Désorganisée par ce désastre, la caravane se met aussitôt en retraite sous la conduite du lieutenant de Dianous. Les Touareg la poursuivent, enlevant les traînards et les bêtes de somme. Dianous est tué dans un combat près d'Amguid. Alors commence une course lamentable à travers un pays sans eau, sans vivres, où les malheureux fugitifs sont réduits à se manger les uns les autres. Enfin, le 4 avril, les derniers survivants arrivent à Messeguem. Là ils trouvent du secours et sont ramenés à Ouargla presque expirants. Des 93 membres de l'expédition 21 seulement échappèrent. Aucun Français n'était du nombre; tous les papiers de la mission furent perdus. Cependant, grâce aux lettres écrites par Flatters avant la catastrophe, on put reconstituer une partie des observations faites par lui et ses compagnons de voyage. Si incomplètes qu'elles soient, ces observations resteront pendant plusieurs décennies une des bases les plus sérieuses des connaissances sur le Sahara central. (Ch. Grandjean).



En bibliothèque - Flatters, Mission d'exploration dans le Sahara central, dans Bull. de l'Union géogr. du Nord, 1880, in 4. V. Derrécagaix, Exploration du Sahara; les deux missions Flatters; Paris, 1882, in-8. - Deuxième Mission Flatters; historique et rapport réd. au service cent. des aff. indig., Alger, 1882, in.8. - Doc. relatifs à la mission dirigée par le lieut-col. Flatters; Paris, 1884, in-4. - H. Brosselard, les Deux Missions Flatters; Paris, 1889, in-18, 2e éd.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.