.
-

Falconer

Falconer (William), poète né à Edimbourg le 11 février 1730, mort en décembre 1769. Fils d'un barbier, il entra fort jeune dans la marine marchande. A la suite d'un naufrage dans les mers du Levant, où il fut le seul survivant avec deux matelots, il composa un poème descriptif en trois chants, The Shipwreck, qui, bien que chargé de termes techniques en rendant la lecture difficile, obtint un grand succès. Ce poème, qui avait été précédé d'un autre sur la Mort du prince de Galles, lui vaut la faveur d'entrer dans la marine militaire avec le grade d'aspirant. C'est sur une frégate de l'Etat qu'il fit un second et dernier naufrage dans le canal de Mozambique. Ses poèmes ont été réunis en 1836 et réédités en 1887. Falconer est encore l'auteur d'une satire politique, le Démagogue, et d'un Dictionnaire de marine, publié en 1769 et fort estimé. (Hector France).
Falconer (Thomas), érudit né en 1738, mort le 4 septembre 1792. Il vécut à Chester, dans une retraite imposée par la faiblesse de sa santé. On l'appelait le «Mécène de Chester ». Ses ouvrages d'archéologie classique sont sans valeur. Il laissa les matériaux manuscrits d'une éd. de Strabon, qui furent utilisés dans l'édition publiée par son neveu Th. Falconer en 1807. (Ch.-V. L.).
Falconer (William), écrivain né à Chester le 23 février 1744, mort à Bath le 31 août 1824. II fit des études de médecine à Edimbourg, suivit à Leyde les cours de Gaubius et d'Albinus et fut nommé en 1767 médecin de l'infirmerie de Chester. Il s'établit à Bath en 1770. Très renommé comme praticien, il fut élu en 1773 fellow de la Société royale et en 1784 médecin de l'hôpital général de Bath.

II a beaucoup écrit en divers genres. Nous citerons : Miscellaneous Tracts (Cambridge, 1793, in-4); An Essay on the Bath waters (Londres, 1770, in-12); Experiments and observations (Londres, 1776, in-8); A Dissertation on the influence of the passions upon disorders of the body (1788, in-8); Observations on the words wich the centurion uttered at the crucifixion of our Lord (Oxford, 1808, in-8); Dissertation on saint Paul's voyage from Caesarea to Puteoli, etc. (1817, in-8). Il a édité avec, une dissertation géographique et des cartes le voyage d'Arrien autour du Pont Euxin (Oxford, 1805, in-4).

Falconer (Edmund), auteur né à Dublin en 1814, mort à Londres le 29 septembre 1879. Son vrai nom était Edmond O'Rourke. Entré fort jeune au théâtre, il joua avec succès sur diverses scènes provinciales et dirigea des tournées. En 1858, il prit avec Webster la direction du Lyceum, l'abandonna bientôt pour jouer le rôle de Danny Man à l'Adelphi, et la reprit en 1861. L'année suivante, il devint, avec Chatterton, directeur de Drury Lane où il perdit beaucoup d'argent. II se releva en 1866 et ouvrit Her Majesty's Theatre. Il passa ensuite en Amérique où il joua les principaux rôles de ses propres pièces.

Il a laissé en effet beaucoup de comédies et de drames dont quelques-uns ont obtenu de francs succès. Citons : The Cagot (1856); A Husband for an hour (1857); Wornan or love against the world (1861); Peep O'Day' (1861), son chef-d'euvre; Family Wills (1862); Night and Morning (1864); Oonagh or the Lovers of Lisnamona (1866); Firefly (1867).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.