.
-

Eurydice, reine de Macédoine, femme d'Amyntas, était illyrienne. Cette princesse ambitieuse et déréglée, voulant placer sur le trône Ptolémée Aloritès, son beau-frère, pour lequel elle éprouvait une passion incestueuse, fit périr son époux (369 av. J.-C.) et un de ses propres enfants. Philippe, son fils, sut se soustraire à ses embûches.
Eurydice, femme de Philippe Arrhidée, qui fut reconnu roi de Macédoine après la mort d'Alexandre, son frère, gouverna quelque temps sous le nom de son faible époux. Elle s'opposa à Olympias et à Roxane, qui, soutenues par Polysperchon, voulaient faire reconnaître Alexandre; mais elle se vit abandonnée au moment du combat et se réfugia dans Amphipolis. Olympias lui envoya un poignard, un lacet et du poison, lui laissant le choix du genre de mort : elle s'étrangla, 316 av. J.-C.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.