.
-

La maison d'Este-Autriche

Maison d'Este-Autriche (on dit aussi d'Autriche-Este). - Marie-Béatrice, née en 1750, fille unique d'Hercule-Rinaldo ou Hercule III, dernier prince de la maison d'Este, mariée en 1771 à l'archiduc Ferdinand d'Autriche, frère de l'empereur Joseph II, lui apporta ses droits à l'héritage paternel. Hercule III, privé de ses Etats par le traité de Campo Formio (1797), mourut en 1803, et L'archiduc Ferdinand, son gendre, en 1806. Mais, en 1815, son petit-fils, l'archiduc François d'Este, né en 1779 de Ferdinand et de Marie-Béatrice, fut mis en possession des duchés de Modène, de Reggio et de Mirandole, sous le nom de François IV, et, en 1829, après la mort de sa mère, il hérita du duché de Massa et de la principauté de Carrare. De son mariage avec Marie-Béatrice, fille de Victor-Emmanuel Ier, roi de Sardaigne (1812), il eut quatre enfants Marie-Thérèse (1817-1886), mariée en 1846 au comte de Chambord; Francis (1819-1875), marié en 1842 à Aldegonde, fille de Louis Ier, roi de Bavière; Ferdinand (1821-1849), marié en 1847 à l'archiduchesse Elisabeth, dont il n'eut qu'une fille; enfin, Marie-Béatrice (1824), mariée en 1847 à don Juan, infant d'Espagne. Le fils aîné de François IV, qui lui succéda le 21 janvier 1846 sous le nom de François V, dépossédé une première fois de ses Etats en 1848, puis définitivement en 1859, est mort sans postérité; le 20 novembre 1875. Par suite des droits de succession et réversion établis dans les branches des archiducs d'Autriche, le titre de la maison d'Este a passé, après la mort de François V, à l'archiduc François-Ferdinand, né le 18 décembre 1863, neveu de l'empereur François-Joseph et héritier présomptif de la couronne impériale après la mort de l'archiduc Rodolphe (30 janvier 1889). (F. H.)
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.