.
-

Esquilache (Marquis d'), homme d'État espagnol du XVIIIe siècle. Ministre des finances de Charles III sur le trône de Naples, il vint avec lui en Espagne (L'Espagne au XVIIIe siècle), et y fut nommé ministre des finances et de la guerre (1760). Sa réputation d'avarice et l'avidité de sa femme, qui passait pour trafiquer des emplois, lui firent de nombreux ennemis, et quelques-unes de ses mesures même les meilleures furent mal accueillies. Des arrêts pour la libre circulation des grains, pour l'achat de blé en Sicile, pour la répression de la licence dans les fêtes foraines et des charivaris faits aux veufs qui se remariaient, donnèrent lieu à de violents pamphlets contre le ministre; le clergé redoutait ses idées de réforme. 

Esquilache voulut en mars 1766 modifier le costume espagnol; il défendit de porter le long manteau et le chapeau à larges bords. Une révolte éclata aussitôt  à Madrid; on voulut tuer le ministre, mais on ne le trouva pas chez lui. Le roi fut obligé de céder aux réclamations de la foule et d'exiler le ministre, auquel il était très attaché, en Italie. Ce mouvement insurrectionnel assez grave est connu sous le nom de Motin de Esquilache. (E. C.).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.