.
-

L'Escadron volant

L'Escadron volant est le nom donné collectivement par les contemporains aux filles d'honneur de Catherine de Médicis, en qui celle-ci trouvait les meilleurs auxiliaires de sa politique intérieure. Leurs faveurs étaient le gage le plus habituel de ses alliances avec les chefs des partis politico-religieux qui se partageaient la France

Les plus connues de ces galantes intermédiaires sont : Mlle de Roué, qui lui fit un ami d'Antoine de Bourbon, roi de Navarre, le propre père de Henri IV; Isabelle de Limeuil, qui sut désarmer les rancunes du prince Louis de Condé, chef des protestants, en 1563; Mlle de Montmorency Fosseux, dite la belle Fosseuse, l'une des maîtresses de passage du Béarnais; et surtout Charlotte de Baune, petite-fille du surintendant Samblançay, dont les états de service furent trop nombreux pour que le plus soigneux énuméra-leur n'en oublie une bonne partie. 

Un annaliste anonyme qui la vit dans L'exercice de ses fonctions lors des préliminaires de paix d'Etigny-lès-Sens, en mai 1576, a tracé d'elle ce portrait qui la peint au vif et résume aussi le groupe célèbre dont-elle fut le coryphée-

« Elle étoit la pus accorte, la mieux parée et attifée; et il y avait presse des plus grands à qui l'accosteroit de plusprès. » 
(Léon Marlet).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2014. - Reproduction interdite.