.
-

Dugazon (Henri Gourgaud, dit). - Comédien, né à Marseille en 1743, mort fou en 1809 débuta en 1772 au Théâtre-Francais dans l'emploi des valets, succéda à Préville, dont il devint presque l'égal, et quitta le théâtre en 1807. Il était remarquable par le jeu de sa physionomie; il avait de la chaleur et du mordant; mais il se laissait souvent emporter par l'envie d'exciter le rire, et tombait danse mauvais ton. Pendant la Révolution, Dugazon donna deux pièces de circonstance très médiocres, l'Émigrante et le Modéré. Il arrangea en outre et augmenta de trois scènes les Originaux, comédie de Fagan, qu'il publia en 1802. Il fut nommé professeur de déclamation au Conservatoire. 

Sa femme, née à Berlin en 1755, morte à Paris en 1821, avait débuté dès l'âge de 12 ans au Théâtre Italien et se retira vers 1806. Elle jouait les soubrettes et les amoureuses avec tant de perfection qu'elle a donné son nom à ces emplois.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.