.
-

Dirichlet

Dirichlet (Peter Gustav Lejeune-) est un mathématicien  né à Düren (Prusse rhénane) le 13 février 1805, mort à Goettingen le 5 mai 1859. II vint en 1822 à Paris, où il fut l'hôte du général Foy, y acheva ses études de mathématiques et s'acquit tout de suite la réputation d'un savant de premier ordre par un remarquable mémoire sur l'Impossibilité de quelques équations indéterminées du 5e degré. Ce travail, écrit en 1825, fut publié en 1828 par le Journal de Crelle (t. III, pp. 354-375). 

De retour en Allemagne en 1827, Dirichlet fut nommé en 1831 professeur adjoint et en 1839 professeur ordinaire de mathématiques à l'université de Berlin; en 1855, à la mort de Gauss, il succéda au célèbre géomètre comme, professeur de mathématiques supérieures à l'université de Goettingen.

Dirichlet était depuis 1832 membre de l'académie des sciences de Berlin, depuis 1833 correspondant et depuis 1854 associé étranger de celle de Paris. Ses savantes et fructueuses recherches ont plus particulièrement porté sur la théorie des nombres, sur les intégrales eulériennes, sur les équations différentielles partielles et sur les séries périodiques; les résultats s'en trouvent consignés dans une soixantaine de mémoires publiés par le Journal de Crelle, les Abhandlungen de l'académie des sciences de Berlin, le Journal de mathématiques de Liouville et les Comptes rendus de l'Académie des sciences de Paris. (L. S.)

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.