.
-

Diascévastes, c.-à-d. en grec arrangeurs. - Nom donné à ceux qui, lorsqu'on s'occupa, au VIe siècle av. J.-C., de réunir et de confier à l'écriture l'Iliade et l'Odyssée, choisirent, dans le grand nombre des poésies homériques, jusque-là chantées sans ordre, les rapsodies relatives à un même événement ou à une suite d'événements, pour les disposer de la manière la plus naturelle et dans l'ordre le plus. intéressant.

Ensuite on appela du même nom ceux qui revirent et corrigèrent le premier travail de coordination fait du temps de Solon et de Pisistrate, et qui se chargèrent, par des vers intermédiaires, d'adoucir les transitions trop brusques, de rétablir les liaisons qu'avait fait disparaître l'usage de chanter isolément les rapsodies. De là sont venus ces vers et ces passages évidemment interpolés, qui, dans l'Odyssée surtout, coupent souvent le fil de la narration tout en prétendant le consolider, forment d'insignifiants remplissages, ou renferment des traditions, des usages, des expressions, qui n'ont rien d'homérique. (P).

Heinrich, Diatribe de Diasceuastis, Kiel, 1807.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.