.
-

Deshoulières (Antoinette du Ligier de la Garde, dame). - Femme remarquable à la fois par son esprit et par sa beauté, née à Paris en 1633 ou 1634, morte en 1694, épousa en 1651 G. de Lafon de Boisguérin, seigneur Deshoulières, officier distingué, qui avait suivi la fortune du grand Condé et qui mourut en 1693, la laissant sans fortune. Elle était liée avec les deux Corneille, avec Fléchier, Mascaron, Pélisson, etc. Ses contemporains la surnommèrent la Dixième Muse, la Calliope française. Mme Deshoulières s'essaya dans presque tous les genres, depuis la chanson jusqu'à la tragédie : mais elle ne réussit que dans l'idylle et l'églogue. On a surtout admiré son idylle des Moutons, touchante allégorie où elle déplore en beaux vers le sort de ses enfants qui avaient perdu leur père. 
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.