.
-

Defforges, Étienne Gilbert - Né à Roanne le 15 mars 1852, polytechnicien (1870), correspondant du Bureau des Longitucles (1889), lauréat de l'Institut (1894), est nommé en 1895 lieutenant-colonel d'État-Major, Citons ses Observations du Pendule (1894).

En 1895, Defforges a présidé, sur la demande du Gouvernement de la Roumanie, à la mesure des trois bases fondamentales de la Carte militaire de cette contrée. Ensuite, sur la demande du Gouvernement de la Porte, la France l'a envoyé en mission officielle pour organiser le Service de la Carte militaire de l'Empire Ottoman. En février 1897, la base centrale était mesurée, les coordonnées de départ déterminées astronomiquement et les triangulations commencées. Les opérations, interrompues parla guerre turco-grecque, vont se continuer.

Defforges a parlé de ses recherches sur la loi de décroissance des amplitudes du pendule. Les membres ont discuté la question de la variation des latitudes. La détermination exacte des latitudes terrestres est importante en astronomie, parce que les latitudes servent à trouver les déclinaisons des étoiles, et en géodésie, parce que, pour calculer la forme de la Terre et obtenir les amplitudes des arcs de méridien mesurés, on détermine les différences des latitudes. En comparant les latitudes mesurées avec soin en 1889 et en 1890, à Berlin, à Potsdam et à Prague, le Bureau central il conclu que la latitude a une variation périodique d'environ une demi-seconde. (A19).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.