.
-

Davaine

Casimir-Joseph Davaine est un médecin-naturaliste né à Saint-Amand-les-Eaux (Nord) le 19 mars 1812, mort à Garches le 13 octobre 1882. Elève et collaborateur de Rayer, son maître aux hôpitaux, reçu docteur en 1837, il exerça la médecine à Paris. Il fut nommé en 1849 membre de la Société de biologie, et, malgré une série de travaux remarquables, en 1868 seulement, membre de l'Académie de médecine; l'Institut ne se décida pas à lui ouvrir ses portes. 

Davaine est l'auteur d'une quantité prodigieuse de mémoires remarquables sur la physiologie expérimentale, les parasites des animaux et des végétaux, sur la contagion et le traitement des maladies charbonneuses, sur la septicémie, etc., dont un grand nombre ont été récompensés par les corps savants. 

Son Traité des entozoaires et des maladies vermineuses (Paris, 1859, in-8, fig. ; 2e édit., 1877) « est le plus savant et le plus complet sur ce sujet difficile » (Laboulbène); signalons encore : De la Paralysie générale et partielle des deux nerfs de la septième paire (Paris, 1852, in-8); Recherches sur l'anguillule du blé niellé (Paris, 1857, in-8, pl.); Recherches sur la génération des huîtres (Paris, 1853, in-8, pl.); Mémoire sur les anomalies de l'oeuf (Paris, 1864, in-8, pl.); Etude sur la genèse et la propagation du charbon (Paris, 1870, in-8), etc. 

Mais le plus beau titre de gloire de Davaine, c'est d'avoir découvert, dès 1850, la nature de l'agent de la maladie du charbon, la bactéridie du charbon et de la pustule maligne; ce fut le point de départ de toute une série de travaux sur la septicémie , sur les septicémies expérimentales; mais ce fut surtout le point de départ de toute une science nouvelle, la bactériologie ou la microbiologie, et il a été par là le vrai précurseur de Pasteur. (Dr L. Hn).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2014. - Reproduction interdite.