.
-

Cyrille

Cyrille (saint). - Père de l'Église grecque; né à Jérusalem en 315, devint patriarche de cette ville en 350 et eut sans cesse à combattre les Ariens. Il fut déposé en 357 par les intrigues d'Acacius, évêque de Césarée, et rappelé au commencement du règne de Julien. Exilé de nouveau par l'empereur Valens, il ne remonta sur son siège qu'après la mort de ce prince (378) : il le conserva jusqu'à sa propre mort, arrivée en 386. 
Cyrille (saint). - Patriarche d'Alexandrie en 412 déploya un grand zèle contre l'hérésie, ferma les églises des Novatiens et chassa les Juifs d'Alexandrie. Ces mesures brutales l'engagèrent dans de vifs démêlés avec Oreste, préfet d'Égypte, et furent l'occasion de scènes sanglantes (415), dans lesquelles périt Hypatie. S. Cyrille combattit également Nestorius et contribua à le faire condamner par le concile d'Ephèse, 431. Il mourut en 444. Il a écrit contre Manès, Photin, Apollinaire, et contre Julien l'Apostat. Il a laissé en outre 60 Lettres et des Commentaires.
Cyrille (Saint), l'Apôtre des Slaves, appelé d'abord Constantin, et surnommé le Philosophe, naquit au IXe siècle à Thessalonique, d'une famille sénatoriale. Envoyé par le patriarche Saint Ignace vers les Khazars (Les Turkmènes), il convertit au Christianisme leur khan, et baptisa toute la nation. En 860 il alla, avec Méthodius (Méthode), prêcher sa foi chez les Bulgares, dans la Moravie et la Bohème. Il établit à Bude une académie et inventa l'alphabet slavon, appelé de son nom cyrillique. Il mourut en 868. On lui attribue plusieurs ouvrages sur la langue slavone, et des Apologues moraux, publiés par le P. Cordier, Vienne, 1630, in-12.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.