.
-

Coustard de Massy (Anne-Pierre). - Homme politique et littérateur français, né à Saint-Domingue (Haïti) le 28 octobre 1734, mort à Paris le 7 novembre 1793. Tour à tour gendarme de la garde du roi, mousquetaire de la garde, lieutenant des maréchaux de France à Nantes, il était commandant de la garde nationale de cette ville quand les électeurs de la Loire-Inférieure l'envoyèrent siéger à l'Assemblée législative. Il y siégea à gauche. Réélu à la Convention, il y opina, dans le procès de Louis XVI, pour l'appel au peuple, pour la réclusion et le bannissement à la paix, pour le sursis. En mission à Nantes, il refusa de rentrer dans la Convention après le 2 juin et fut décrété d'accusation le 18 juillet 1793, comme complice des girondins fédéralistes, Découvert et arrêté par Carrier, il fut traduit devant le tribunal révolutionnaire de Paris et guillotiné le 7 novembre 1793, avec le duc d'Orléans. D'après Quérard, il publia l'Eventail, poème traduit de l'anglais, de Gray (Paphos, 1768, in-12), et la Foire Saint-Ovide, drame satirique en un acte et en prose (Madrid, 1758 in-8). (F.-A. A.).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.