.
-

Courtenay

Courtenay. - Famille historique, tirait son nom du château de Courtenay, en Gâtinois, et datait du Xe siècle. La Première maison de Courtenay a produit deux comtes d'Edesse. Josselin ler, sire de Courtenay, passa dans la Terre sainte en 1101, et reçut le comté d'Edesse en 1118 de Baudouin du Bourg, son parent, qui l'abandonna pour monter sur le trône de Jérusalem. Il se distingua par ses exploits contre les musulmans. qui le firent deux fois prisonnier, et mourut redouté des ennemis des Croisés en 1131. Josselin II, successeur de son père comme comte d'Edesse, ne se montra pas l'héritier de sa bravoure. Il se livra à la débauche, et son comté lui fut enlevé en 1144 par Zenghi, et en 1146 par Nour-Eddin. Il mourut en prison à Alep en 1147. Sa fille Agnès épousa Amauri Ier, roi de Jérusalem, et son fils Josselin fut sénéchal du royaume de Jérusalem et se signala par son courage. 

Elisabeth, dernière héritière de la première maison de Courtenay, épousa en 1150 Pierre de France, septième fils de Louis le Gros, roi de France, et de ce mariage naquirent cinq fils et six filles. Cette Seconde maison de Courtenay a donné trois empereurs à Constantinople Pierre de Courtenay, 1216-1219; Robert de Courtenay, 1219-1228; et Baudouin Il de Courtenay, 1228-1261. Philippe de Courtenay, fils de Baudouin II,  eut de son mariage avec Béatrix, fille de Charles d'Anjou, roi de Naples, une fille, Catherine, qui épousa en 1300 Charles de Valois, fils du roi de France Philippe le Hardi, et chef de la branche des Valois. Les domaines de la maison de Courtenay passèrent ainsi à la maison de France. Une des nombreuses branches collatérales de la seconde maison de Courtenay s'établit en Angleterre en 1614, et y forma la famille des comtes de Devon.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.