.
-

Cotin (l'abbé). - Poète et prédicateur, né à Paris en 1604, mort en 1681, fut aumônier du roi, conseiller, se fit de son temps une assez grande réputation par ses sermons, ses poésies et son érudition, et fut admis en 1655 à l'Académie française. II n'est guère connu aujourd'hui. que par les railleries de Boileau et de Molière (qui l'a mis en scène tans les Femmes savantes, sous le nom de Trissotin). On a de lui un Recueil d'énigmes, en vers, 1646; des Rondeaux, 1650; des Oeuvres galantes, 16631665; la Ménagerie, satire contre Ménage, 1666, etc.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.