.
-

Coménius (Jean Amos Comenski, dit). - Gammairien, né en 1502 à Comna en Moravie (d'où son surnom), de la secte des Frères moraves, s'occupa toute sa vie de perfectionner les méthodes d'instruction. Persécuté pour sa religion et chassé de son pays par les guerres qui la désolaient, il fut sans cesse obligé de changer de lieu. Il dirigea avec le plus grand succès des écoles en Moravie, en Bohème, en Pologne, en Transylvanie, et se fit bientôt une telle réputation que d'un bout de l'Europe à l'autre, en Angleterre, en Suède, en Hollande, on l'appelait pour réformer les études, il finit par se fixer à Amsterdam, et y mourut en 1671. Pendant ses dernières années, il évolua vers l'illuminisme

Coménius est surtout connu par le petit ouvrage intitulé : Janua linguarum reserata ou la Porte des langues (Lesna, 1631) : il y a rassemblé en 1000 phrases tous les mots usuels, de manière à donner à la fois, en un temps très court , la connaissance des mots et celle des choses. Cet ouvrage eut un succès prodigieux; il a été souvent réimprimé et est traduit dans presque toutes les langues. Coménius a complété cet ouvrage en donnant Orbis sensualium pictus, Nuremberg, 1618, sorte d'encyclopédie où les mots sont accompagnés d'images qui les expliquent; Grammatica januale, recueil où tous les radicaux sont réunis en phrases suivies. Il a en outre écrit sur l'histoire, la religion, la philosophie. Quelques-uns de ses ouvrages sont écrits en langue bohémienne. On a réuni ses traités les plus importants sous le titre d'opera didactica, Amsterdam, 1657.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.