.
-

Clootz ou Cloots (J. B. Du Val-de-Grâce, baron de), connu sous le nom d'Anacharsis Clootz, noble prussien, d'une famille riche, né à Clèves en 1755, étudia à Paris, adopta avec enthousiasme les principes de la Révolution, échangea ses prénoms contre celui du philosophe Anacharsis, se mit en tête de réformer les peuples et les États, et prit le titre d'Orateur du genre humain. Naturalisé Français, il fut député à la Convention par les électeurs de l'Oise, et se signala par son exaltation. Robespierre, se méfiant d'un sans-culotte qui avait 100 000 livres de rente, l'accusa d'être un agent de l'étranger, et le fit monter sur l'échafaud (1794). Il a publié quelques écrits où il attaque toutes les puissances, Dieu lui-même. Les principaux sont : Certitude des preuves du Mahométisme, 1780; la République universelle, 1793.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.