.
-

Clairin (Jules Georges Victor). - Peintre né à Paris le 11 septembre 1843; élève de Picot et de Pils. Il entra à l'École des beaux-arts le 9 octobre 1861, et se lia particulièrement avec H. Regnault et Édouard Blanchard, dont il fut le collaborateur pour un panneau de salle à manger (1867); il accompagna plus tard le premier en Bretagne, en Italie, en Espagne, au Maroc, et combattit à ses côtés à Buzenval. Clairin a exposé successivement : Épisode du Conscrit de 1813 (1866); les Brûleuses de varech en Bretagne, les Pilleurs de la baie des Trépassés (1868); les Volontaires de la liberté, épisode de la révolution espagnole de 1868 (1869); le Massacre des Abencérages à Grenade (musée de Rouen); le portrait de Sarah Bernhardt (très remarqué); le Chérif de Ouessan entrant à la mosquée (1876); deux portraits (1877); Moïse (musée de Nevers); le Fils du cheik (1878); Froufrou, les Brûleuses de varech à la pointe du Raz (1882); portrait de Mme Krauss (1883); portrait de Mlle Zucchi (1884); Après la Victoire, épisode de l'histoire des Maures en Espagne, grand et magnifique tableau (musée d'Agen) (1885); la Veillée des funérailles de Victor Hugo et un portrait (1887); Philippe IV et l'Infante entrant dans la cathédrale de Burgos, puis un étonnant portrait de Mounet-Sully, dans le rôle d'Hamlet (1889); un curieux Intérieur d'église, à Florence (1889); enfin, en 1890, un portrait et un tableau représentant l'Armée française, dans l'église Saint-Marc, à Venise. Ajoutons que l'éminent artiste a exécuté de nombreux travaux de décoration, tant à Paris qu'en province et à l'étranger, notamment à l'Opéra, à l'Éden et à la Bourse de commerce à Paris, ainsi qu'à la salle des jeux de Monte-Carlo.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.