.
-

Les Scandinaves dans les îles 
de l'Atlantique Nord au Moyen âge
Les Vikings, partis des côtes de la Péninsule scandinave et du Danemark fondèrent au Moyen âge plusieurs établissements sur diverses îles du Nord de l'Atlantique. En Islande et au Groenland pour commencer. L'Islande, connue de longue date ne ne devint une destination pour les Vikings qu'à partir de 861. Il fut ensuite peuplée  par des colons venus de Norvège. Le Groenland de son côté fut découvert en 876,  puis colonisé à partir de 983 par Eric le Rouge, qui lui donna le nom Groen land à cause de son aspect verdoyant. La colonie qu'il fonda disparut en 1406On a ajouté dans cette page quelques informations sur des petites îles dont les Viking prirent également possession  : les Hébrides, les Orcades, les Shetland, l'île de Man et les Feroë.
L'Islande

Peut-être connue dans l'Antiquité sous le nom I'Ultima Thulé, l'Islande n'a d'abord été peuplée, semble-t-il, que par des ermites. L'île fut redécouverte en 861 par le Viking norvégien  Naddoddr qui la nomma Snjaland ( = Terre de neige).  De 868 à 874 plusieurs seigneurs, mécontents de la tyrannie d'Harald, quittèrent la Norvège et vinrent fonder en Islande la première colonie sous la conduite d'lngolf. Le premier établissement permanent fut créé en 876 à Reykjavik. En 928 la colonie était déjà florissante et possédait une sorte de gouvernement aristocratique. En 996, le christianisme y fut introduit. L'île resta paisible et indépendante jusqu'en 1262 : une révolution la soumit alors à la Norvège : la majorité du peuple prêta le serment d'obéissance à son roi Haakon, l'Islande restant de fait indépendante avec ses lois et sa constitution. Après l'union des monarchies danoise et norvégienne en 1387 (Union de Kalmar), le roi de Danemark fut reconnu comme souverain d'Islande. 

Le Groenland

Le Groenland fut découvert par le Viking Gunnbjoern, qui visita la côte Est en 876 ou 877. En 983, Eric le Rouge, fils d'un jarl de Jadar, en Norvège, doubla le cap Farewell et navigua en remontant la côte Ouest jusqu'au lieu où s'élève aujourd'hui Julianeshaab. Il donna à la terre le nom de Groenland et au bras de mer celui d'Ericsfiord. En 985, il retourna en Islande et fit voile de nouveau avec 25 navires chargés d'émigrants et des choses nécessaires à la fondation d'une colonie. Il atteignit Ericsfjord avec 14 navires (le reste ayant été perdu ou forcé de retourner), et il créa un établissement. Eric se déclara seul possesseur du territoire. Les différents établissements qui s'élèvent autour d'Ericsfjord furent appelés collectivement Ostre Bygd (pays de l'Est) et ceux que l'on créa plus au Nord, Westre Bygd (pays de l'Ouest). A une époque, il y eut plus de 300 fermes et villages entre Disko et le cap Farewell On bâtit des églises  et des monastères, et au XIIe siècle le Groenland fut érigé en évêché. Le dernier évêque  fut consacré en 1406 et le siège fut abandonné en 1409; 60 ans auparavant, le Westre Bygd avait été ravagé par des Inuit. Vers 1420, des pirates anglais détruisirent ce qui restait des colonies, dont on oublia l'emplacement.

Les Hébrides

Les habitants des Hébrides vécurent à peu près autonomes, sous leurs chefs, jusqu'au IXe siècle.  Les Hébrides furent, avec le royaume de Man, soumises à la Norvège vers 870. Elles restèrent dans sa dépendance jusqu'en 1266, où la bataille de Largs fit passer la suzeraineté nominale à l'Écosse. En fait, les chefs y étaient indépendants. Le principal Macdonald, se subordonna les autres et prit le titre de lord des îles (1346).  En 1540, l'annexion fut consommée et maintenue malgré un insurrection en 1614. Cependant ce ne fut qu'en 1748 que les héritiers des anciens chefs furent définitivement annihilés par un acte du Parlement qui les priva de leurs droits. 

Les Orcades

C'est la flotte d'Agricola qui connaître les îles Orcades aux Romains, vers 84. Au Xe siècle, elles furent conquises par des Vikings qui en exterminèrent les habitants; plus tard, elles passèrent à la Norvège , le roi d'Ecosse Jacques III les recouvra par son mariage avec Marguerite, fille du roi de Norvège (1470). Jacques Vl consolida cette possession, qui était disputée par le Danemark, en épousant Anne, fille du roi de ce pays. Données en apanage à un fils naturel de Jacques V, elles passèrent en 1696 dans la famille Hamilton. Les Orcades, jointes aux Shetland formeront par la suite un des comtés d'Ecosse.

Les Shetland

Les  îles Shetland, connues des Anciens sous le nom d'Emodae insulae furent peuplées par les Scandinaves vers le IXe siècle; le roi d'écosse les acquit de la Norvège au XIIIe siècle, après quoi le christianisme y fit sont entrée. Les Danois s'en emparèrent durant les luttes de l'Ecosse avec l'Angleterre au siècle suivant. Elles ne revinrent à l'Écosse que lorsque Jacques VI épousa Anne de Danemark au XVIe siècle.

L'île de Man

L'île de Man était connue des Romains, mais ceux-ci donnaient le nom de Mona à Anglesey. Au VIe siècle, l'île avait des rois celtes; au IXe elle fut conquise par les Norvégiens d'Harald Harfager. Au Xe, le jarl danois Orry devint roi. Ses descendants régnèrent jusqu'en 1077 sur le royaume des îles qui comprenait, avec Man, les îles de la côte occidentale d'Écosse. Puis vinrent les descendants du Godred Crovom, sous la suzeraineté norvégienne. Après leur extinction et la défaite d'Haakon par les Écossais (1263), le roi de Norvège Magnus céda Man et les Hébrides au roi d'Ecosse Alexandre III. A la mort de celui-ci, les Manx (= habitants de Man) se mirent sous le protectorat du roi d'Angleterre Édouard Ier (1290). Les rois anglais donnèrent ensuite l'île à divers favoris.

Les Féroë ou Faeröer

Les Féroë sont un groupe d'îles au Nord de l'Écosse a été découvert par des Norvégiens au IXe siècle (établissemnt de Gamle en 961), et correspond à l'ancienne Frislande que l'on retrouve sur les vieilles cartes; il passa ensuite avec la Norvège sous domination danoise et fait toujours partie du Danemark (Les Anglais l'ont occupé de 1807 à 1814). On y parle toujours une langue dérivée de l'ancien nordique et mélangée à l'islandais et au danois. La religion luthérienne y a été introduite pour remplacer le catholicisme par Christian III vers la fin du XVIe siècle.

.


[Histoire politique][Biographies][Cartothèque]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.