.
-

Chastellux (Claude de Beauvoir, seigneur de), né vers la fin du XIVe siècle en Bourgogne, mort en 1453, servit avec le plus grand zèle le duc de Bourgogne, Jean sans Peur, pendant les troubles du règne de Charles VI; surprit Paris en 1418 par la connivence de Perrinet Leclerc, eut une grande part à la victoire de Gravant, 1423, et fut en récompense nommé maréchal par le duc. Il assista aux assemblées tenues à Auxerre pour la paix en 1451. L'aîné de cette famille était de droit premier chanoine d'Auxerre : cet honneur lui avait été décerné en mémoire de ce que Claude de Chastellux, après avoir pris Cravant, avait remis cette place au chapitre d'Auxerre, de qui elle dépendait. 
Chastellux (François Jean, marquis de), né à Paris en 1734, mort en 1788, fut colonel d'un régiment qui portait son nom, servit en Allemagne, 1756-1763, puis passa comme major général en Amérique, en 1780, et s'y lia avec Washington. Ami de Voltaire et des encyclopédistes, il cultivait la littérature au milieu des camps et fut admis à l'Académie française. On a de lui entre autres écrits : De la félicité publique, 1772, ouvrage exalté par Voltaire; Eloge d'Helvétius, 1774; Voyages dans l'Amérique septentrionale, 1780-1782, ouvrage plein d'intérêt.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.