.
-

Chasseloup-Laubat (François, marquis de), né en 1754 à Saint-Sornin (Charente-Maritime), d'une famille déjà illustrée dans les armes, mort en 1833, était colonel du génie en 1789. Il défendit Montmédy contre les Prussiens, dirigea en 1794 l'attaque principale contre Maestricht, qui capitula bientôt, commanda en chef les travaux du siège de Mayence, 1795; accompagna Bonaparte en Italie en 1796, eut une grande part aux succès de cette brillante campagne, à la suite de laquelle il fut fait général de division; assiégea, prit, puis fortifia Peschiera, Mantoue, Alexandrie, et appliqua à ces fortifications un système nouveau dont il était l'auteur; fit en 1807 les sièges mémorables de Dantzig et de Stralsund, commanda le génie dans le campagne de Russie, et fut, en récompense de ses services, fait par Napoléon comte de l'Empire et sénateur. Devenu sous la Restauration pair de France et marquis, il n'en compta pas moins parmi les défenseurs des institutions constitutionnelles. Chasseloup a écrit des Mémoires sur l'artillerie; son système de fortification est représenté en relief aux Invalides, à côté de ceux de Vauban et Cormontaigne. 

Un de ses fils, Prosper de Chasseloup-Laubat (1805-1873), a été député depuis 1837, ministre de la marine en 1851 et 1860, ministre de l'Algérie en 1859. Comme membre de l'Assemblée nationale de 1811, il prit une grande part à la nouvelle organisation militaire.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.