.
-

Charondas

Charondas, législateur grec des colonies chalcidiennes en Sicile et en Italie. Contemporain de Zaleucus, il vivait à Catane au VIIe siècle av. J.-C. Ses rapports avec les différents philosophes grecs, Thalès, Pythagore sont douteux. Ce que nous savons de ses lois a été conservé par Aristote et Diodore de Sicile et est en partie légendaire. Ces lois étaient rédigées en vers; elles eurent une vogue considérable dans la Grande-Grèce (L'Italie antique); elles étaient aristocratiques. Les fragments, presque tous douteux, qui nous sont parvenus ont été réunis par Heyne au t. II de ses Opuscula academia (Goettingen, 1768). On raconte que Charondas se tua. Il avait interdit de venir en armes à l'assemblée du peuple; au retour d'une expédition, il y vint sans songer à se désarmer; on lui fit remarquer qu'il transgressait sa loi : « Non, par Zeus, je la confirme-», dit-il en se perçant de son épée.
Charondas (Loys Le Caron, dit) , jurisconsulte né en 1536 à Paris, mort en 1617. Il se fit par ses écrits une haute réputation, et fut nommé lieutenant au bailliage de Clermont en Beauvoisis, charge qu'il exerça jusqu'à sa mort. Il a composé : Le grand Coutumier de France, 1593; Coutume de Paris avec des commentaires, 1598. Il a aussi écrit sur la philosophie et a laissé des poésies.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2007. - Reproduction interdite.