.
-

Charette de la Contrie (François Athanase). - Chef vendéen (Les Guerres de Vendée), né à Gouffé, près d'Ancenis, en Bretagne, en 1763, fut d'abord lieutenant de vaisseau. En 1793, lorsque la Vendée se souleva en faveur de la royauté, il se mit à la tête des paysans du canton de Machecoul dans le Poitou se joignit à Cathelineau, et prit part aux sièges de Nantes et de Luçon, qui furent tous deux fatals à la cause qu'il soutenait. La discorde s'étant mise entre les chefs royalistes, Charette quitta brusquement l'armée avec sa division. Son plus beau fait d'armes, lorsqu'il fut ainsi réduit à combattre seul, est la prise du camp républicain de Saint-Christophe près de Challans (1794). En 1796, le général Hoche détruisit sa faible armée à Quiberon. Fait lui-même prisonnier, Charette fut aussitôt fusillé à Nantes.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.