.
-

Chaptal (Jean Antoine). - Comte de Chanteloup, né en 1756 à Nogaret (Lozère), mort en 1832, se fit recevoir docteur en médecine à Montpellier; fut appelé en 1781 à une chaire de chimie qui vendit d'être fondée dans cette ville, éleva une fabrique de produits chimiques qui le fit bientôt connaître dans toute l'Europe, et reçut de Louis XVI en 1786 des titres de noblesse. 

En 1793 , il fut appelé à Paris pour diriger la fabrique de poudre de guerre de Grenelle, et déploya dans ces fonctions une incroyable activité. Il professa quelque temps la chimie végétale à l'École polytechnique, fut membre de l'Institut dès la fondation, devint en 1800 ministre de l'intérieur, et signala son administration par un grand nombre de mesures utiles aux progrès de l'agriculture et de l'industrie. Il fut en sortant de charge (1805) nommé sénateur, et devint pair de France sous la Restauration (1819). 

Chaptal n'a fait aucune découverte du premier ordre, mais il a propagé l'étude de la chimie par ses leçons et ses écrits, et il a fait les plus heureuses applications de la science à l'industrie : on lui doit la fabrication artificielle de l'alun, du salpêtre, de ciments imitant ceux de pouzzolane, le blanchiment à la vapeur, l'art de teindre le coton en rouge d'Andrinople, etc. Il fut un des fondateurs de la Société d'encouragement de l'industrie nationale. Ses principaux ouvrages sont : Éléments de Chimie, 1790; Chimie appliquée aux arts, 1806; Chimie appliquée à l'agriculture, 1823; l'Industrie française, 1819.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.