.
-

La découverte du monde > Le ciel > Les constellations
Mythologie et histoire des constellations
La constellation de Cassiopée
Cassiopée  (Cassiopeia), appelée aussi la Chaise ou le Trône, est un une constellation  boréale, qui se trouve toujours en opposition à la Grande Ourse, par rapport à l'étoile polaire. Le catalogue de Flamsteed lui attribue cinquante-cinq étoiles principales. Elle se reconnaît facilement à sa forme, qui est celle d'un W. La plus belle étoile de cette constellation est appelée Schedir (Alpha dans les catalogues); elle varie de la 2e à la 3e magnitude. 

Cassiopée dans la mythologie

Dans la mythologie grecque, Cassiopée était une reine d'Éthiopie, qui, fière de ses charmes, avait voulu disputer le prix de la beauté aux Néréides. Elle en fut punie par Poséidon, qui envoya dans le pays un monstre marin, lequel, portait partout ravage. Pour apaiser la colère, du dieu, ils fallût qu'elle exposât sa fille Andromède au monstre pour être dévorée (Eratosthène, Germanicus). Théon veut que ce soient les Néréides elles-mêmes, qui, pour se venger, aient envoyé ce monstre, et que ce soit l'oracle, qui ait répondu à Céphée et à son épouse, qu'il n'y avait pas d'autre moyen de se délivrer de ce fléau , que de livrer au monstre Andromède leur fille. 

Cassiopée est représentée aux cieux , dans l'attitude où elle était quand elle fut exposée. Vis-à-vis est sa mère, placée sur un trône (Germanicus, Hyginus), et placée de telle sorte qu'elle se couche renversée, et la tête la première, comme pour punir son impiété, dit Hyginus. 

On peignit souvent dans cette constellation une Biche, et on l'appela Cerva (Riccioli).

Les noms et les étoiles de Cassiopée

Sa position sur un trône la fit appeler la femme du trône (Bayer, Germanicus César), et même simplement le Trône (Pline). On la nomme aussi la Chaise (Hyginus) : car elle présente la forme d'une chaise renversée, et d'une clef (Théon).

On lui donna donc encore les noms de Cathedra mollis, Mulier sedis, Siliquastri, Siliquastrum, Seliquastrum, Sella, Solium, Sedes regalis, Thronos, Cathedra, Canis, Cerva, Mulier habens palmam de libutam (Tables Alphonsines), Domina sellae.

Ulugh-Beg appelle l'étoile de la poitrine, Dat al chursa; celle du milieu du trône Caph al chadib. La suivante de la poitrine prend aussi le nom de Sadr ou Setier; par corruption, Scheder et Schedar, Zedaron.

On remarque, dit un auteur arabe, près de la queue du Cygne, dans la Voie Lactée, quelques étoiles assez brillantes, appelées Shuter, le Chameau. Une d'elles se nomme Caph al Chadib, Manus tincta. La seconde, Dât al chursa. La troisième, Rucba dat al chursa. Les Arabes y peignent aussi un chien renversé (Scaliger).

Les Grecs appellent cette constellation, Cassiopeia (Achille Tatius, Hipparque).

Riccioli lui donne une espèce de verge ou de palme, et une ceinture. Nonnus lui donne l'épithète d'infelix, ainsi qu'Aratus.

L'année et les présages de Cassiopée

Columelle fixe son coucher au trois des calendes, et la veille des calendes de novembre, avec annonce de tempête.

Elle se couche au lever du Scorpion, et paraît se lever avec le Sagittaire (Hyginus). (Ch. Dupuis).

.


[Histoire culturelle][Biographies][Constellations]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.