.
-

Casaubon (Isaac). - Erudit, né à Genève en 1559, mort en 1614, enseigna le grec à Genève (1582), à Montpellier, puis à Paris, où Henri IV le fit venir (1598) et fut nommé bibliothécaire du roi. Après la mort de Henri IV, il passa en Angleterre, et obtint de Jacques I une pension et de riches bénéfices. Il mourut à Londres. Casaubon était protestant; il joua un rôle important dans son parti et assista à la conférence de Fontainebleau entre le cardinal Duperron et Duplessis-Mornay. Ce savant a composé un nombre prodigieux d'ouvrages : des Commentaires sur Diogène Laërce (1583), sur Polyen (1589), sur Strabon, Théocrite, Athénée; des éditions d'Aristote, Théophraste, Polybe, Perse, Suétone, avec des notes estimées; un Traité de la Satire chez les Grecs et les Romains (1605); une Réfutation des erreurs de Baronius, et des Lettres, Rotterdam, 1709. Il a laissé sous le titre d'Éphémérides un journal qui a été publié à Oxford, 1850, par J. Russel, et qui renferme de précieux renseignements sur la politique de son temps.

Son fils, Méric Casaubon, 1599-1671, avait passé avec lui en Angleterre. On lui doit aussi plusieurs ouvrages d'érudition (Epictète, Hiéroclès, etc.) et un Traité de la crédulité, livre singulier où il veut établir la réalité des esprits et des sorciers, Londres, 1668.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.