.
-

Brito-Capello (Hermenegildo Carlos de), officier supérieur dans la marine royale portugaise, et voyageur, né à Lisbonne en 1839. En 1877, il fut un des trois officiers chargés par le gouvernement portugais d'une grande expédition en Afrique. Ces officiers décidèrent de se séparer de manière à rendre leur voyage plus utile à la science. Pendant que le major Serpa Pinto, qui avait d'abord été nommé au commandement de l'expédition, traversait l'Afrique, de Loanda, où le débarquement avait eu lieu le 6 août 1877, à Durban, où il arrivait le 19 mars 1879, le capitaine de corvette Brito-Capello, déjà connu comme météorologiste, et le lieutenant de vaisseau Roberto Ivens visitaient l'Afrique occidentale et centrale depuis Benguela jusqu'aux terres de Jacca, étudiant le bassin du Quango, dont ils découvraient plusieurs affluents, le Hamba, le Quilioe et le Cugho. De retour à la côte, à Loanda, le 13 octobre 1879, ils revoyaient Lisbonne en mars 1880 (L'exploration de l'Afrique). 

En 1884, une nouvelle mission leur fut confiée. Cette fois, ils traversèrent le continent de Mossamedès (mars 1884), à Quilimane (juin 1885), ayant parcouru plus de 8000 kilomètres dont près de 3000 en pays inconnu. Ils ont exploré le pays compris entre le Cunéné et le haut Zambèze, la ligne de partage des eaux entre le Zambèze et le Congo et la région des sources du Loualaba et du Louapoula. Ils ont fait une soixantaine de déterminations astronomiques, des observations météorologiques et magnétiques, pris des hauteurs, rassemblé des collections ethnographiques, zoologiques, botaniques et minéralogiques. 

Ces deux voyageurs ont obtenu la grande médaille d'or de la Société de géographie de Paris pour l'année 1886. Ils ont publié les relations de leurs deux voyages, à Lisbonne, en 1881, pour le premier, De Benguela as terras de Jacca, de 1877 à 1880, et en 1886 pour le second, De Angola a contra costa; chacun de ces ouvrages est en 2 vol. gr. in-8, illustrés. Brito-Capello a été envoyé à Zanzibar, comme commissaire du gouvernement portugais, lors de la discussion des limites du sultanat et de la colonie de Mozambique (1887), et ne put obtenir de Saïd-Bargach la cession de la baie de Tonghi. Il a été nommé plus tard gouverneur de la province de Loanda. (C. Delavaud).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.