.
-

Canning

George Canning est unomme d'Etat britannique,  né à Londres en 1770, mort en 1827, publia, dès l'âge de 16 ans, le Microcosme, journal littéraire plein de goût et de fine raillerie, entra en 1793 à la Chambre des Communes, où il se fit bientôt remarquer par son éloquence; prit parti pour Pitt, qui le fit nommer sous-secrétaire d'État en 1796, et devint ministre des affaires étrangères en 1807 : il souilla son administration par l'inique bombardement de Copenhague.

Il se retira en 1809, à la suite d'un duel avec son collègue Castlereagh, et resta quelque temps éloigné du gouvernement; mais il fut rappelé en 1822, comme ministre des affaires étrangères, et devint premier ministre en 1827.

Il se montra plus favorable qu'auparavant aux idées libérales, s'unit aux whigs (Tories et Whigs), appuya l'émancipation des catholiques d'Irlande détacha son pays de la Sainte-Alliance, et prépara l'indépendance de la Grèce.

Il mourut au milieu de ses travaux. Il avait cultivé la poésie avec succès dans sa jeunesse; son poème de l'Esclavage de la Grèce révèle une imagination brillante en même temps qu'un vif amour de la liberté.
-

Canning.
George Canning (1770-1827).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.