.
-

Campistron (J. Galbert de). - Poète dramatique, né à Toulouse en 1656, mort en 1723, vint fort jeune à Paris, y connut Racine qui lui donna des conseils, obtint par sa protection La place de secrétaire du duc de Vendôme, suivit ce prince dans toutes ses guerres et se fit remarquer par sa bravoure. Il a fait un assez grand nombre de tragédies : il donna successivement, à dater de 1683 : Virginie, Arminius, Andronic, Alcibiade; il a aussi composé des opéras, dont le meilleur est Acis et Galatée (musique de Lulli); une assez bonne comédie, le Jaloux désabusé, qui contribua à le faire admettre à l'Académie française en 1701. Campistron voulut imiter Racine;mais, quoique sage dans ses compositions, il n'eut ni le talent de concevoir un plan ou une situation ni la force poétique et n'approcha jamais de son modèle : on l'a surnommé le singe de Racine. Ses oeuvres ont été souvent imprimées, notamment en 1750, 3 vol. in-12.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.