.
-

Campenon (Vincent), né à la Guadeloupe en 1772, mort en 1843, était neveu du poète Léonard. Il s'annonça par des poésies fugitives, donna en 1809 la Maison des champs, poème didactique, en 1811 l'Enfant prodigue, poème élégiaque, qui firent sa réputation fut admis à l'Académie en 1813, et devint chef de division, puis inspecteur de l'Université, et enfin secrétaire du cabinet du roi. On lui doit une traduction estimable d'Horace en vers, des traductions de l'anglais, des éditions de Léonard, Marot, Delille et d'intéressants Mémoires sur Delille, publiés en 1824. Ses Poèmes et Opuscules ont été réunis en 2 vol. in-18, 1823, et 1 vol. in-12, 1844.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.