.
-

Caffarelli ou Cafarelli du Falga (Maximilien). - Général français, né en 1756, au château du Falga (Haute-Garonne), fut nommé en 1792 officier d'artillerie à l'armée du Rhin, refusa seul, après la journée du 10 août, de reconnaître la déchéance de Louis XVI, fut suspendu de ses fonctions, et subit une détention de 14 mois, Réintégré en 1795, il servit à l'armée de Sambre-et-Meuse et se distingua au passage du Rhin où il perdit une ,jambe. Néanmoins, lors de l'expédition de Bonaparte en Égypte, il partit en qualité de général du génie : il contribua à la prise de Malte et d'Alexandrie, mais fut tué devant Saint-Jean-d'Acre, 1799. Il était associé de l'Institut. Gérando a écrit sa Vie, 1801.
Caffarelli ou  Cafarelli (Auguste), frère du précédent, né en 1766, mort en 1849, général de division, fut aide de camp de Bonaparte en 1800, négocia le voyage de Pie VII en France pour le sacre de l'Empereur, contribua au gain de la bataille d'Austerlitz, fut ministre de la guerre et de la marine du royaume d'Italie de 1806 à 1810, et fut fait comte de l'Empire. 
Caffarelli ou Cafarelli (Charles  Ambroise, baron), autre frère, né en 1758, mort en 1826, était chanoine de Toul avant la Révolution. Il devint préfet sous l'Empire, puis membre du conseil général de la Haute-Garonne. Il a écrit un Abrégé des Géoponiques (de Cassianus Bassus), Paris, 1812.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.