.
-

Caedmon, poète anglo-saxon du VIIe siècle. Son nom se trouve auusi écrit Cedmon. On sait seulement de lui qu'il entra, déjà âgé, au monastère de Streanesbalch (Whitby) après 658, et qu'il mourut entre 670 et 680. On lui attribue des paraphrases métriques du Vieux Testament en langue anglo-saxonne, dont il existe encore quelques fragments, et le poème intitulé le Songe de Caedmon (Cœdmon's Dream). 

L'authenticité de ces poésies a été fortement mise en doute; on a même prétendu, non sans apparence de raison, que le paysan illettré Caedmon, tel que nous le représente l'Histoire ecclésiastique de Bède,n'avait jamais existé, du moins sous ce nom dont l'étymologie semble être hébraïque (Kadmôn = oriental, ancien), et nullement saxonne. L'opinion qui paraît se rapprocher le plus de la vérité est que Caedmon serait une forme du gallois Cadfan (catu = bataille; Caedwalla), et que le moine et poète populaire de la Northumbrie, était d'origine celtique. 

On lui a aussi attribué The Dream of the Holy Rood (le Songe de la Verge divine), dont on a trouvé un fragment gravé en caractères runiques sur une croix de pierre dans le Dumfriesshire. Les paraphrases de la Bible qui portent le nom de Caedmon se trouvent dans un manuscrit du Xe siècle, de la bibliothèque bodléienne, reproduit en fac-similé dans l'Archaeologia, t. XXIV (1832). On n'y reconnaft le texte original de Caedmon que dans un assez long fragment de la Genèse, lequel présente tant de ressemblances avec un autre poème anglo-saxon intitulé Heliand qu'on pourrait attribuer aussi ce dernier au moine northumbrien.

Il semble que Milton ait fait son profit de ces morceaux en plusieurs endroits de son Paradis perdu. La première édition de Caedmon a été donnée par Junius en 1655 (Amsterdam). Par la suite, Thorpe l'a édité de nouveau pour la Société des archéologues de Londres (1832). Citons encore l'édition en 2 vol. de K. W. Bouterwek (Elberfeld, 1849-51), et celle de C. W. Grein dans sa Bibliothek der angelsächsischen Poesie (Goettingue, 1857), dont il se publie une réimpression. Caedmon compte au nombre des saints de l'église anglaise. (B.-H. G.).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.