.
-

Byrge

Juste Byrge est un mathématicien, dont le nom véritable semble avoir été Jobst ou Josst Bürgi, né le 28 février 1552 à Lichtensteig (Suisse), mort à Kassel le 34 janvier 1632. Il fut employé comme horloger, mécanicien et astronome, par le landgrave de Hesse-Kassel, Wilhelm IV, de 1579 à 1603, fut attaché ensuite à l'empereur Rodolphe, et ainsi connu de Képler, qui le représente comme un homme doué de beaucoup de génie, surtout pour l'invention d'instruments de toute sorte, mais trop modeste et trop indifférent pour rien publier. 

Après 1622, il revint à Kassel. De ses instruments, on ne connaît qu'un compas de réduction dont parle Levin Holstius et un triangle géométrique servant au levé des plans et à la perspective, décrit par Benjamin Bramer, beau-frère de Byrge, dans un ouvrage paru à Kassel en 1630. Ses observations astronomiques, au sextant, ont été recueillies par W. Snellius dans les Observationes Hassiacae (Leyde, 1618). 

Benjamin Bramer a revendiqué pour lui l'honneur de l'invention des logarithmes. G. Kaestner a de fait retrouvé en 1740 des tables, formant 7 feuilles 1/2 in-fol., imprimées à Prague en 1620, sous les initiales J. B., mais sans aucune instruction pour leur emploi, malgré l'a nonce du titre. La base a du système de Byrge est telle que a10 = 100,010,000. Les logarithmes croissent arithmétiquement avec 10 pour différence constante; les nombres naturels correspondants sont exprimés avec neuf chiffres. 

L'invention, comme point de départ et comme forme, diffère donc essentiellement de celle de Napier; la priorité appartient d'ailleurs à ce dernier par la date de sa publication, 1614. Mais Byrge a très probablement procédé d'une façon tout indépendante; son idée, sensiblement moins avantageuse, n'exigeait que des calculs beaucoup plus simples. En tout cas, il ne semble pas qu'elle ait jamais été reprise. (T.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2015. - Reproduction interdite.