.
-

Bussy-Rabutin

Roger, comte de Bussy-Rabutin, célèbre par son esprit et sa causticité, est né en 1618, à Epiry (Nièvre), mort en 1693, se distingua d'abord dans la carrière militaire. Pendant les troubles de la Fronde il prit parti contre le roi, puis il fit sa paix et obtint le commandement du Nivernais et la charge de mestre de camp de cavalerie. Il se fit disgracier par Louis XIV pour avoir chansonné les amours de ce prince, fut enfermé à la Bastille pendant un an (1665), puis exilé pendant 16 ans. 
-
Bussy-Rabutin
Roger de Bussy-Rabutin (1618-1693).

Roger de Bussy-Rabutin a composé une Histoire amoureuse des Gaules, 1665, espèce de chronique scandaleuse où il décrit, avec autant de malignité que d'esprit, les moeurs galantes de la cour pendant la jeunesse du roi, ce qui l'a fait surnommer le Pétrone français; on a en outre de lui des Lettres que, dans sa fatuité, il croyait bien supérieures à celles de Mme de Sévigné, sa cousine; des Mémoires, et une Histoire de Louis XIV, pleine de basses flatteries. Son Histoire amoureuse des Gaules a été souvent réimprimée, notamment à Paris, 1829 et 1856. Ses Lettres, publiées partiellement en 1697, l'ont été d'une manière plus complète en 1858-1860, par L. Lalanne, avec ses Mémoires

Bussy laissa un fils qui devint évêque de Luçon, et qui eut si bien le don de plaire qu'on l'appelait le Dieu de la bonne compagnie.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.