.
-

Brue ou Brué (André), administrateur français du XVIIe siècle. Il fut directeur des établissements du Sénégal pour le compte des nombreuses compagnies d'Afrique qui se succédèrent à cette époque. André Brue s'est fait un nom dans l'histoire de cette région par l'habileté de son administration et l'extension qu'il sut donner au commerce. Nommé par commission du 4 juin 1697 « commandant pour le roi et directeur général pour la Compagnie royale de France aux côtes du Sénégal et autres lieux d'Afrique », il arriva à Saint-Louis le 20 août et fit tout d'abord une tournée sur le Sénégal. En 1698 il atteignit la limite où ce fleuve cesse d'être navigable. L'année suivante il eut des difficultés avec les Anglais qui lui faisaient concurrence.

En 1700 André Brue explora les contrées voisines de Rio Grande, et, se trouvant en contact avec les Portugais, eut avec eux quelques démêlés. Le 6 juin 1701, attiré dans un guet-apens par les indigènes il fut arrêté et emprisonné. Relâché le 18 après avoir payé une grosse rançon, il fut rappelé vers la fin d'avril 1702 par la Compagnie, que la guerre avec l'Angleterre venait de ruiner. Arrivé à Paris le 5 novembre 1703 il rendit compte de son administration et fut nommé directeur général du bureau central (29 décembre 1703). 

André Brue revint au Sénégal le 20 avril 1714, reprit ses excursions et ses marchés, explora le désert en 1715, découvrit les mines d'or du Bambouk et fit lever la première carteobra.gif du Sénégal (achevée vers 1724). André Brue partit pour la France le 15 juin 1720, et retourna au Sénégal en 1723 pour régler les intérêts de la Compagnie et faire une inspection générale. Ce fut son dernier voyage. Il rentra en 1724 dans la vie privée, et se mit vers 1725 à rédiger ses mémoires, qui ont permis au P. Labat d'écrire sa Nouvelle Relation de l'Afrique occidentale (Paris, 1728, 5 vol. in-12) (L'exploration de l'Afrique).

Brué (A. H.). - Un des meilleurs cartographes du XIXe siècle, né en 1796, mort en 1832 à Paris, a donné divers atlas et des cartes spéciales également remarquables par la pureté de la gravure et l'exactitude des renseignements. Son principal titre est son Atlas universel : publié d'abord en 1820 en 36 cartes, cet atlas a été graduellement augmenté par lui et par Picquet. Brué dessinait directement sur cuivre (en grec cypron) : il a donné aux cartes dressées par ce procédé le nom de cartes encyprotypes.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2006. - Reproduction interdite.