.
-

Bouillet (Marie-Nicolas), né à Paris en 1798, m. en 1864. Après avoir été élève de l'école normale, il fut successivement professeur de philosophie, proviseur, inspecteur général de l'instruction publique. De ses ouvrages, les uns sont pleins d'une érudition profonde, et ont trait à l'histoire des doctrines philosophiques; les autres ont pour objet de populariser la science.

Ce sont des éditions des œuvres philosophiques de Cicéron et de Sénèque (coll. Lemaire); une édition fort estimée, même en Angleterre, des œuvres de Bacon (3 vol. in-8°, 1834); une traduction des Ennéades de Plotin accompagnée d'un important commentaire, et couronnée par l'Académie française (3 vol. in-8°, 1857-61); enfin toute une encyclopédie, formant 3 grands vol. in-8°, Dictionnaire d'histoire et de géographie (1842), livre qui a été le premier des ouvrages et a eu de nombreuses éditions [nous utilisons sur ce site la 26e, qui date de 1878, et a été refondue par A. Chassang]; Dictionnaire des sciences, des lettres et des arts (1854), Atlas d'histoire et de géographie.

Bouillet appartenait à une famille d'habiles armuriers de St-Étienne, auxquels on doit la première idée du mécanisme tournant adapté depuis aux revolvers, et qu'ils appliquaient aux fusils et aux pistolets à vent. L'un de ces fusils, dit fusil de Louis XV, est encore aujourd'hui un des plus beaux ornements du Musée d'artillerie de Paris. (A. Chassang, 1878).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.