.
-

Bock (Hieronymus), mieux connu sous son nom latinisé de Tragus (BockAll. = TragusLat. = BoucFranç.), botaniste né à Heidesbach, près Bretten (Palatinat), en 1498, mort à Hornbach le 21 février 1554  (La Renaissance). Il étudia spécialement la physique et la théologie, fut neuf ans instituteur à Deux-Ponts, puis depuis 1533, prédicateur et médecin à Hornbach. Il traduisit Diocles Carystius, Epistola de tuenda valetudine, et écrivit : Dirsertationes de herbarum nomenclaturis ad Brunfelsium, publ. dans le t. Il du Novum Herbarium de Brunfels, enfin, son grand ouvrage : New Kreüterbuch vom Unterscheide, Würckung und Namen der Kreuter, etc. (Strasbourg, 1539, in-fol.; 26 édit., ibid., 1546, in-fol., et un grand nombre d'éditions; la traduction latine, très précieuse, a pour titre : Hier. Tragi de stirpium maxime earum quae in Germania nostra nascuntur... commentariorum libri III... interpr. Davide Kybero Argent., Strasbourg, 1552, in-4, avec 568 fig.). Conrad Gessner a écrit pour l'édition latine une préface comprenant l'histoire de la botanique; Bock en ajouta une autre où il exposa sa méthode, la première tentative de classification naturelle, assez heureuse puisqu'il est le premier qui ait groupé les Labiées, les Crucifères et les Composées (La botanique à la Renaissance). Le recueil intitulé Verae atque ad vivum expresses imagines (Strasbourg, 1553, in-4) n'est qu'une réduction de format des planches de son grand ouvrage. Bock a encore écrit un ouvrage de diététique intitulé : Deutsche Speisskammer, etc. (Strasbourg, 1550, in-4). (Dr L. Hn.).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.