.
-

Bertius

Pierre Bertius est un écrivain né à Beveren (Flandre) le 14 novembre 1565, mort à Paris le 3 octobre 1629. Fils d'un ministre protestant, il fit ses études à Londres d'abord, à Leyde ensuite, entra dans l'enseignement à dix-sept ans, professa à Dunkerque, Ostende, Middelbourg, Strasbourg, et, après de longs voyages dans toute l'Europe, revint à Leyde où il enseigna la philosophie; il confectionna en même temps le catalogue de la bibliothèque de cette ville et devint, en 1606, régent du Collège des États. 
-
Bertius.
Pierre Bertius (1565-1629).

Lors de la querelle des disciples d'Arminius contre ceux de Gomar (1620), il prit, dans ses écrits théologiques, le parti des premiers et fut dépouillé de sa place et de ses biens. Réfugié en France, il abjura le protestantisme devant le cardinal de Retz et fut nommé cosmographe et historiographe du roi et professeur royal de mathématiques

Bertius s'acquit parmi ses contemporains une réputation de savant aussi grande qu'imméritée par la publication de son Theatrum geographiae veteris (Amsterdam, 1618-4649, 2 vol. in-Fol.), compilation (sans notes ni additions, mais avec de nombreuses fautes d'impression) de la Géographie de Ptolémée, des Itineraria d'Antonin, de la Table de Peutinger et du Parergon d'Ortelius. On a encore de lui : De aggeribus et pontibus hactenus ad mare extructis digestum novum (Paris, 1629, in-42), et Commentoriarum rerum germanicarumn libri III (Amsterdam, 1632, in-8). (L. S.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.