.
-

Berthoud (Ferdinand), habile horloger, né en 1725 dans le comté de Neuchâtel, en Suisse, mort en 1807, vint se fixer à Paris en 1745, y fit les premières horloges marines destinées à faire connaître la longitude en mer et mérita d'être choisi pour horloger-mécanicien de la marine. Il fut nommé dès la création membre de l'Institut (1795). Ses horloges marines ont beaucoup servi au perfectionnement de la géographie. On a de lui : l'Art de conduire et de régler les pendules, 1759; Essai sur l'horlogerie, 1763 et 1786; Traités des horloges marines, 1787; Traité des montres à longitude, 1792; Histoire de la Mesure du temps, 1802.

Son neveu, Louis Berthoud, mort en 1813 s'est aussi distingué comme horloger. On lui doit le châssis de compensation.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.