.
-

Bert

Paul Bert est un physiologiste et homme politique français, né à Auxerre (Yonne) en 1833, mort à Hanoï en 1886. Docteur en médecine et ès sciences, il devint professeur à la faculté de Bordeaux, puis professa à Paris la physiologie à la Faculté des sciences et à l'Ecole des hautes études, et se signala par des découvertes scientifiques. 

Après la révolution de 1870, il devint secrétaire général de l'Yonne, préfet du Nord, fut élu en 1872 député de l'Yonne, où il fut constamment réélu, vota avec les républicains radicaux, prit une part importante aux discussions, contribua à toutes les réformes sur l'enseignement, notamment à l'établissement obligatoire des écoles normales primaires, à la fixation de l'âge de retraite et du montant de la pension des instituteurs et enfin à l'adoption de la gratuité et de l'obligation de l'instruction primaire.

Ministre de l'instruction publique dans le cabinet Gambetta (14 novembre 188123 janvier 1882), il fut nommé, en janvier 1886, gouverneur général de l'Annam et du Tonkin (Vietnam). Il avait commencé une série d'importantes réformes au point de vue administratif et commercial, lorsqu'il fut emporté par la dysenterie, le 11 novembre. 
 

Paul Bert était un savant remarquable. Il avait obtenu, en 1875, le grand prix biennal, et était devenu, en 1885, membre de l'Académie des sciences. Nous citerons ses belles recherches sur la sensitive, l'influence des changements de pression barométrique sur 
les phénomènes de la vie, l'influence de l'air comprimé sur la fermentation, l'analyse des gaz contenus dans le sang, qui l'amena à d'importantes découvertes. Citons encore ses travaux sur la partie du spectre solaire indispensable à la vie végétale, sur les mouvements autonomes des végétaux. etc. 

Paul Bert a beaucoup écrit. Outre des articles scientifiques à la République française et des mémoires, on lui doit un rand nombre d'ouvrages, dont beaucoup étaient destinés à l'enseignement. Nous nous bornerons à citer : De la greffe animale (1863); Recherches sur les mouvements de la sensitive (1867-1870); Machine humaine (1868);  la Pression barométrique (1877);  la Morale des Jésuites (1880); Leçons de zoologie (1881); l'Enseignement laïque (1881); Leçons d'anatomie et de physiologie animales (1885); etc. (NLI).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra,2009. - Reproduction interdite.