.
-

Bellarmin

Robert Berllamin est un savant théologien, de l'ordre des Jésuites, né en 1542 à Montepulciano en Toscane, mort en 1621, était neveu du pape Marcel II. Il enseigna la théologie avec un grand succès à Louvain et à Rome; accompagna Caïetan, envoyé en France comme légat par Sixte-Quint, fut fait cardinal par Clément VIII en 1598, archevêque de Capoue en 1601, et se démit de son archevêché en 1605 pour remplir les fonctions de bibliothécaire du Vatican. Il fut plusieurs fois sur le point d'être nommé pape
-
Bellarmin.
Le cardinal Robert Bellarmin (1542-1621).

Bellarmin employa toute sa vie à défendre la doctrine catholique contre les hérétiques : il rédigea dans ce but un célèbre corps de controverse (Disputationes de controversiis fidei, adversus haereticos, Rome, 1587; Paris, 1688; Prague, 1721). Il écrivit aussi avec force en faveur du pouvoir temporel du pape (De potestate summi Pontificis in rebus temporalibus, 1610), mais il n'alla pas aussi loin que d'autres théologiens de son temps; de sorte qu'il se vit à la fois regardé à Rome par quelques-uns comme trop modéré, et condamné en France par le parlement comme ultramontain (1610).

On a de lui en outre : De scriptoribus ecclesiasticis (allant jusqu'à 1612), un Catéchisme, qui fut en son temps très estimé et très répandu, et 3 vol. in-fol. d'Oeuvres diverses (Cologne, 1619). Ses Oeuvres complètes ont paru à Naples en 1857-1860, 7 vol. in-4. Il a laissé lui-même l'Histoire de sa vie, adressée au jésuite Eudémon-Jean.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.