.
-

Bathori (Étienne). - Roi de Pologne, né en 1532, d'une des familles les plus nobles et les plus anciennes de la Hongrie, fut élu prince de Transylvanie en 1571, et succéda en 1575 à Henri de Valois sur le trône de Pologne, par l'influence d'Amurat III qui le soutint contre son compétiteur Maximilien d'Autriche. Il reprit Dantzig sur ce dernier, força les Russes à lui céder la Courlande et une partie de la Livonie, apporta de sages réformes dans le gouvernement civil et fonda l'Université de Vilna (Vilnius). Il pensait à faire de la Pologne un royaume héréditaire lorsqu'il mourut en 1586 d'un accès de colère.

Étienne Bathori fut remplacé en Transylvanie par son frère aîné, Christophe Bathori, qui régna de 1576 à 1581 et s'allia avec les Turcs.

Bathori (Sigismond), fils de Christophe Bathori, lui succéda en Transylvanie en 1581. Ce prince belliqueux, mais bizarre et capricieux, s'allia successivement avec les Turcs et avec l'Autriche. Il quitta et reprit trois fois la couronne; il la céda définitivement à l'empereur Rodolphe en 1602, et se retira à Prague, où il mourut dans l'obscurité en 1603.
Bathori (Gabriel), frère de Sigismond, fut élu prince de Transylvanie en 1608. Il se rendit tellement odieux que ses sujets le déposèrent (1613); il mourut peu après, assassiné. Après Gabriel, la principauté sortit de cette famille.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.