.
-

Baratier (J. P.), enfant célèbre par sa précocité, né en 1721 à Schwabach dans le margraviat d'Anspach, fils d'un pasteur français réfugié, parlait à 4 ans le français et l'allemand, savait le latin à 5 ans, le grec et l'hébreu à 7; il étudia les livres rabbiniques et l'histoire ecclésiastique, et composa dès l'âge de dix ans plusieurs savants ouvrages sur ces matières. Il se livra ensuite à l'étude des mathématiques et de l'astronomie, inventa de nouveaux calculs, ou du moins trouva par lui seul plusieurs da ceux qui étaient déjà connus; créa une méthode pour déterminer la longitude en mer, et fut à quatorze ans membre de l'Académie de Berlin. Il embrassait en même temps l'étude du droit public, de la littérature et des antiquités de toute espèce. Il avait déjà publié des ouvrages pleins d'érudition (entre autres une édition de l'Itinéraire de Benjamin de Tudèle, 1735, Disquisitio chronologica de successione antiquissima Romanorum pontificum, 1740), lorsqu'une mort prématurée l'enleva à l'âge de 19 ans, en 1740. Il n'avait eu d'autre maître que son père. Formey a écrit sa Vie.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.