.
-

Bayézîd I

Bajazet I (ou Bayézîd I) surnommé Ilderim, c.-à-d. l'Éclair ou la Foudre, sultan ottoman, fils et successeur d'Amurat I (Mourad I) se fit proclamer à la mort de son père en 1389, et fit aussitôt étrangler son frère aîné, qui voulait lui disputer le trône.

Il fit de grandes conquêtes, enleva aux empereurs chrétiens la Bulgarie, la Macédoine et la Thessalie (1391-1393), subjugua la plupart des princes de l'Asie Mineure puis, de retour en Europe, tailla en pièces, près de Nicopolis sur le Danube, une armée de croisés hongrois, polonais et français (1396). 

Enhardi par ces succès, il assiégea Constantinople, et força l'empereur Manuel à lui payer un tribut. Mais il fut arrêté dans ses succès par Tamerlan, qui envahit ses États, le défit à la bataille d'Ancyre (1402), et le fit prisonnier. On dit que Tamerlan lui fit subir toutes sortes d'humiliations il se servait de son corps comme de marche-pied pour monter à cheval, le forçait à se tenir sous sa table pendant les repas et à ne se nourrir que des morceaux qui tombaient à terre; enfin il l'aurait enfermé dans une cage de fer, où le malheureux prince se serait tué en se frappant contre les barreaux. 

Suivant des récits plus vraisemblables, le conquérant tartare le traita au contraire avec égard et Bajazet mourut dans son camp, frappé d'apoplexie, après huit mois de captivité.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.