.
-

Azais (P. Hyacinthe). - Né en 1766 à Sorrèze, mort en 1845, à Paris, était fils d'un maître de musique. Il fut successivement  organiste, professeur d'histoire au prytanée de St-Cyr, puis inspecteur de la librairie à Nancy, mais il perdit cet emploi en 1815. Il avait publié en 1808 Des Compensations dans les destinées humaines, ouvrage qui fit grand bruit : il y prétendait que le bien et le mal se balancent partout dans cette vie. Bientôt, il voulut expliquer la nature entière par un système analogue, et ramena tous les phénomènes à l'action de deux forces qui s'équilibrent en se compensant, l'expansion et la compression. Il écrivit dans ce but : Système universel, 1810-1812, Avignon, 8 vol. in-8; Cours de philosophie générale, Paris, 1823-1828, 8 vol. in-8. Il exposait en même temps ses idées dans des cours publics fort suivis. Son système, fruit d'une imagination dupe d'elle-même, offre une confusion perpétuelle du physique et du moral, du sens propre et du sens métaphorique.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.