.
-

Avogadro

Avogadro (Alberto). - Poète latin moderne, né à Verceil, florissait au XVe siècle à Florence, où l'avaient fixé les bienfaits de Cosme de Médicis (l'Ancien). Il composa à la louange de son protecteur un poème intitulé : De religione et magnificentia Cosmi Medicis, et imprimé pour la première fois dans les Deliciae eruditorum, de J. Lami (1742).
Avogadro (comte Luigi d'). - Gentilhomme italien, né à Brescia, vivait au commencement du XVIe siècle. Il trama en 1512 une conspiration pour chasser les Français qui s'étaient emparés de sa ville natale en 1509, et pour rétablir la domination vénitienne. Il souleva une partie de ses concitoyens, mais ne put résister à Gaston de Foix, accouru au secours de la garnison française, et fut fait prisonnier en voulant s'ouvrir un passage à la tête de deux cents des siens (1512). Il fut écartelé, et ses deux fils eurent la tête tranchée. Du Belloy, dans sa tragédie de Gaston et Bayard, représente Avogadro comme un traître, et son entreprise patriotique comme une perfidie.
Avogadro (Lucia). - Poétesse italienne, née à Bergame entre 1525 et 1530, morte en 1568. Fille du chevalier J. Jérôme Albano, qui devint par la suite cardinal, elle épousa, en 1560, le chevalier Faustin Avogadro, de Brescia. Son talent se montra dès sa jeunesse; elle improvisait au milieu de sa famille et des amis de la maison avec une facilité et un charme qui lui firent promptement une réputation poétique. Quand ses premiers vers furent imprimés tous les poètes contemporains, et particulièrement Le Tasse, en firent les plus grands éloges. Elle se distingua surtout, dans la poésie lyrique, où Crescimbeni lui trouve de l'invention et de la facilité; quelques-unes de ses odes ont été insérées dans les deux recueils suivants : Rime di Diversi excellente poeti Bresciani; Venise, 1553; Comiponimenti poetici delle più illustri Rimatrici d'ognsecolo; Venise, 1726. Ses poésies, disséminées dans ces deux anthologies et dans plusieurs autres de la même époque, ne furent pas réunies en volume. (R. G.).
Avogadro (Amedeo di Quaregna E Cerretto, comte), physicien, né et mort à Turin (1776-1856), étudia le droit dans cette ville et fut, en l'an IX, nommé secrétaire de préfecture au département de l'Eridan. Autodidacte, il avait acquis de profondes connaissances dans les sciences naturelles. 

La loi d'Avogadro, relative aux atomes, fait date dans la chimie moderne. Cette remarquable théorie est exposée dans les Klassikern der exakten Wissenscliaften d'OstwaldOtto, Cenni biografici sulla vita et sulle opere di Amedeo Avogadro (Turin, 1856).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.