.
-

Aubignac (François Hédelin, abbé d'). - Né à Paris en 1604 mort à Nemours en 1672 fut choisi pur le cardinal de Richelieu pour être précepteur du duc de Fronsac, son neveu, et fut peu après pourvu de l'abbaye d'Aubignac, dont il conserva le nom. Il se livra à la littérature, et fut en relation avec les plus beaux esprits de son temps. 

On a de lui la Pratique du Théâtre, 1657, souvent réimprimée, sorte de commentaire de La Poétique d'Aristote où il maintient les trois unités; des romans et quelques pièces de théâtre, entre autres une tragédie en prose, Zénobie, qui fut représentés sans succès.

Aubignac est surtout connu par ses querelles avec Corneille, dont il attaqua les tragédies, et avec Ménage, contre lequel il publia Térence justifié. Il soutint un des premiers qu'Homère est un personnage chimérique, et que les poèmes qu'on lui attribue ne sont qu'un recueil de morceaux détachés. Ses Conjectures académiques sur l'Iliade n'ont paru qu'en 1715.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.