.
-

Attale, oncle de Cléopâtre, une des nombreuses femmes de Philippe II, roi de Macédoine, qui l'épousa du vivant d'Olympias, mère d'Alexandre le Grand. A la noce célébrée en grande pompe, une observation injurieuse sortie de la bouche d'Attale, à l'adresse d'Olympias et de son fils, causa une brouille entre Philippe et Alexandre, à la suite de laquelle celui-ci quitta même la Macédoine avec sa mère. 

Peu de temps après, Attale fut chargé par Philippe du commandement de l'avant-garde envoyée contre les Perses (336 av. J.-C.). Il avait épousé la fille de Parménion, le plus remarquable des généraux macédoniens. Lorsque Philippe fut assassiné, Attale essaya avec son armée d'appuyer les droits au trône de son petit-neveu, le fils de Cléopâtre.

Il entra même à ce sujet en négociations avec l'orateur Démosthène qui surexcitait les sentiments athéniens contre la domination macédonienne. Mais il s'empêtra dans les préparatifs de sa trahison, et donna le temps à Hécatée de Cardia d'arriver en Asie avec une armée qui s'unit à celle de Parménion pour le combattre. Avant qu'en en vint aux mains, Attale fut assassiné et son armée fit sa soumission aux lieutenants d'Alexandre, Parménion se désintéressant de la cause de son gendre pour rester fidèle au roi légitime. (J.-A. Hild). 

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.